Test du jeu Space Hulk : Deathwing

Après avoir teste le FPS la, et ayant apprécie ce genre de gameplay, j’ai décidé de tester Space Hulk Deathwing.

Ce jeu édité par Focus Home Interactive et Stream on Studio est un FPS inspiré de l’univers de Warhammer. Le joueur incarne des soldats de 4 gigantesques vaisseaux de la Deathwing confrontés à une dizaine de monstres nommés Genestealers. Le but consiste à se frayer un chemin dans ce labyrinthe d’aliens pour mener à bon terme les vaisseaux contenant des trésors, tout en restant groupé.

Le mode coopération

Jouable en solo ou avec d’autres joueurs, il est possible de choisir entre 5 Terminators ayant des compétences différentes dans ce jeu. Il y a d’abord l’Archiviste, truffé d’armes et doté de pouvoirs destructeurs comme les haches de force pour les psychers. Ensuite le Terminator Assault, qui possède aussi une pléiade d’armes puissantes pour dézinguer les ennemis. Et puis le Terminator médecin qui comme son nom l’indique, peut soigner ses coéquipiers blessés. Il y a également la Classe Assaut de corps à corps qui sera équipé des griffes d’assaut et d’un bouclier. Et enfin, le Terminator tacticien qui peut proposer des bonus passifs et des compétences indispensables pour en venir à bout des assauts des aliens. Cette extension de Space Hulk est tout aussi étoffée que la boîte de base. Un arsenal bien diversifié qui permet de mener des tactiques agressives pour augmenter sa durée de vie.

test-space-hulk-deathwing

Le build de Space Hulk : Deathwing

Le jeu de style fantastique qui vient de sortir en France le 09 décembre 2016 s’annonce plein de secrets dans ces colossaux vaisseaux infestés par les ennemis. Le challenge est au programme car le joueur doit avoir des réflexes pour chaque situation. Les Genestealers n’hésiteront pas à lancer des attaques de front à l’équipe de Terminator, et si le joueur est seul, ses ennemis vont l’attaquer par derrière ou lui tendre des embuscades. Concernant le graphisme, les développeurs sont aux petits soins avec les codes graphiques. Les jeux de lumière sont complètement réussis grâce à l’Unreal Engine 4 même si on est toujours plongé dans l’obscurité des couloirs, des pièces et des salles de l’énorme masse d’épave de vaisseau spatial. Si on s’attend à un changement d’univers, il vaut mieux chercher un autre jeu ! Dans ce débris spatial, les adversaires ne feront pas cadeau. Ils guettent les joueurs dans tous les endroits, suivent leurs déplacements et se montrent plein d’agilité et de rapidité qu’eux. Les Space Marine sont ainsi constamment sous tension, ce qui n’est pas pour déplaire les amateurs de jeux vidéo les plus aguerris. Les extensions sont indispensables si on veut rester longtemps au jeu. Les développeurs ont peaufiné Space Hulk: Deathwing afin de donner la meilleure expérience possible aux utilisateurs. Ceci dit, le gameplay a bien fait honneur à la franchise Warhammer 40 000 à travers son scénario. Outre les options de jeux tels que les nouvelles armes plus brutales et les nouveaux éléments de la carte, il y a également des règles pour des scénarios sur deux niveaux. Bref, si vous aimez les gunfights sans pitié, ce titre vous séduira ! Si vous préférez les jeux de sport du style de Fifa 17 vous pouvez cliquer ici.